ECHANGE ENFANT CONTRE ARGENT

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Nous sommes des milliers aujourd’hui à avoir démasqué derrière les affaires judiciaires de protection de l’enfance, une affaire de gros sous (voir pièce jointe ci-dessous).

Merci internet, merci les smartphones, merci les citoyens, nous serons des millions avant la fin de l’année 2014.

Il y a bataille sur les chiffres au niveau national : 26 milliards d’euros, d’autres disent seulement 6 milliards, sur ces sous, qui viennent de l’argent public, bref de vos poches.

Nous lançons un grand concours national, parmi les citoyens et les citoyennes.

Le concours consiste à trouver le montant exact du coût de la protection de l’Enfance dans votre département, ventilé par structure publique, et uniquement pour les mesures judiciaires de l’Assistance éducative (les administratives sont hors sujet).

Où chercher ?

Donc, commencez par demander des comptes à votre conseil général. Son budget est annuel et publié. Ensuite, regardez à la ligne “Aide Sociale à l’Enfance”. Attention, il y a les mesures administratives !

Vous avez donc un premier chiffre, qui n’est pas la somme totale. Il y manque d’autres sommes comme les subventions. Mais déjà vous avez une somme approximative.

Ensuite, listez les structures qui nous interessent : celles qui ont en charge la protection de l’enfance et qui effectuent des mesures judiciaires (=imposées à la famille).

http://annuaire.action-sociale.org/?cat1=protection-de-l-enfance

Pour exemple, l’Ile de France.

http://annuaire.action-sociale.org/?cat=service-action-educative-en-milieu-ouvert–a-e-m-o—295&region=ile-de-france

Sachez que toutes ne sont pas listées (par exemple, il manque pour les Hauts de Seine Olga Spitzer Asnieres sur Seine. Et c’est normal, ce site se base sur les structures autorisées au FINESS).

Ensuite dans les actes administratifs de la préfecture, demandez les “prix de journée”. (Si vous ne les trouvez pas c’est que la structure est illégale, idem si il n’y a pas trace d’habilitations de moins de 5 ans).

Prenez pour exemple, la structure en page 225 du recueil en pièce jointe, de l’Essonne, pour 2009. Il s’agit du pôle AEMO Olga Spitzer, à Corbeil Esssonnes.

Le prix de journée (ou “tarification journalière) varie entre 9 à 23 euros. Multipliez par le 365 jours, et vous aurez la facture annuelle.

Pour une “AEMO renforcée” c’est beaucoup plus cher (exemple, 41 euros).

Pour faire vos comptes, consultez le nombre de mesures autorisé sur le site web du FINESS.

Il existe d’autres mesures attachées à l’AEMO (MJIE: mesure judiciaire d’investigation éducative, …).

N’oubliez pas ensuite le coût du placement de l’enfant dans les foyers : 200 à 450 euros par jour par enfant.

En page 215, 219, 223, vous verrez ce que coûte le placement d’un enfant en “maison d’enfants” (alias foyer).

Si vous arrivez à avoir une vue claire et nette de la véritable facturation des établissements judiciaires de protection de l’Enfance dans votre département, bravo !!!!  vous êtes un(e) champion(e) !

Pour information, en tant que citoyen, vous avez le droit de tout vérifier, et même de voir les factures.

Communiquez le sur le Net (facebook, médiapart, etc).

Bonne chance !

Documents :

Rapport Violette Justice au comité gouvernemental de pilotage sur la Protection de l’Enfance

http://violette-justice.com/20140430%20Rapport%20pilotage%20-%20Copy.pdf

Recueil Actes Administratifs 2009 Essonne

http://www.essonne.gouv.fr/content/download/2458/15848/file/documentation-administratif-raa-2009-10.pdf

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »