OLGA SPITZER HORS DES HAUTS DE SEINE

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Nous savons tous que l’association Olga Spitzer n’est pas habilitée dans les Hauts de Seine pour mener des mesures judiciaires d’actions éducatives en milieu ouvert, d’investigation éducatives et autres.

Vous pouvez vérifier sur le site du FINESS, après saisie du numéro FINESS : 750720377, un seul établissement est déclaré à Nanterre :

http://finess.sante.gouv.fr

Finess 920711322 - SCE SOCIAL DE L’ENFANCE SPITZER   28 RUE SALVADOR ALLENDE 92000 NANTERRE
[418] Service d’Enquêtes   Sociales (S.E.S.)

Cet établissement est autorisé UNIQUEMENT à effectuer des “enquêtes sociales”, EXCLUSIVEMENT, dans le cadre de l’assistance éducative. Toutes les autres mesures prises par ce pôle sont ILLEGALES

Ainsi, le pôle Asnières sur Seine, 63, avenue Gabriel Péri, n’est pas enregistré.

Ainsi, le pôle Colombes, 1, boulevard C. de Gaulle n’est pas enregistré.

http://www.associationolgaspitzer.fr/index.php?page=implantations-1

Qu’est-ce que cela veut dire ? cela veut dire d’une part que le pôle Asnières sur Seine et Colombes ont perçu de l’argent public (NOTRE ARGENT) illégalement (détournement d’argent public), que toutes leurs activités autour des mineurs sont illegales

Le pôle Nanterre, c’est la même chose : comme ce pôle n’a pas d’habilitations, toutes les mesures d’enquêtes sociales sont aussi ILLEGALES !

D’autre part, cela veut dire que tous les enfants placés suite à leurs rapports sont à RESTITUER IMMEDIATEMENT A LEURS PARENTS.

Merci à Monsieur le Préfet pour avoir mis en ligne les actes administratifs (qu’il fait bon vivre en France quand le Droit est présent !)

http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/Publications/Annonces-avis/Le-Recueil-des-actes-administratifs

Nous demandons une enquête pour délits financiers et crime de FAUX et USAGE FAUX par ces structures et TOUS les intervenants concernés.

Nous demandons que ces structures nous rendent notre ARGENT; nous en avons besoin, pour les demandeurs d’emploi, le logement, la création d’entreprise.

Quand aux parents suivis par ces structures, qu’ils sachent que les mesures sont à la fois caduques et illégales.

Remontez ces informations à vos avocats et aux magistrats, pour que leurs documents soient retirés de votre affaire.

Croyez-vous, amis, amies, citoyens, citoyennes, que cela soit tout ? Non, il reste de très nombreuses choses à vous révéler.

Faux documents d’habilitation d’Olga Spitzer

Courant mai 2014, Violette Justice, des particuliers et des élus du département ont reçu des faux documents d’habilitation de l’association d’Olga Spitzer Nanterre, envoyés par une personne du pôle « Solidarité » du Conseil Général des Hauts de Seine.

Nous avons averti Monsieur le Président du Conseil Général, pour sa légitime intervention : le faux et l’usage de faux est certainement une faute professionnelle qui mérite sanction disciplinaire.

Nous avons averti la Direction Territoriale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, pour renforcer le contrôle et la régularisation des associations mandatées par la Justice.

Nous avons aussi averti Monsieur le Premier Ministre, pour sa légitime intervention, vu les proportions que prennent les infractions au sein de la protection de l’enfance en France.

Vous les trouverez en pièce jointe, ci-dessous. Portez attention aux chiffres déclarés, car nous sommes bien dans ces dimensions : des millions d’euros à nous rendre !

http://violette-justice.com/Medipart/lettre_rendue_anonyme_CG_0.jpg

http://violette-justice.com/Medipart/faux_arretes_autorisation_OS_92.pdf

http://violette-justice.com/Medipart/faux_arretes_tarification_OS_92.pdf

Vous pouvez vérifier sur le site de la Préfecture, ces  arrêts sont inexistants. De plus, dans le fond, tout est faux dans ces documents.

Voici le Décret n°88-949 du 6 octobre 1988 relatif à l’habilitation des structures et personnes :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000868168

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »